Histoire des satyres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire des satyres

Message par Cordea le Ven 30 Déc 2016 - 0:18




Dans les grandes forêts de Kalimdor se tapit une menace aussi ancienne que la venue des démons qui l'ont engendrée. Corrompus par leurs maîtres, les satyres poursuivent leurs sinistres objectifs en corrompant la terre et en répandant la malédiction de l'ombre sur les races mortelles.


Xavius et la malédiction de l'ombre :

L'histoire des satyres débute avec celle de Xavius, qui lors de la première invasion de la Légion Ardente fût le premier à reçevoir la malédiction de l'ombre. Xavius était alors le chef de bien-nés sous sous la conduite de la Reine Azshara de qui il se vit confier la mission d'ouvrir un portail reliant le Néant au monde d'Azeroth. Quand le portail fût scellé par Malfurion Hurlorage et ses compagnons, Sargeras s'empara de l'esprit de l'âme pour le torturer. Néanmoins, le Titan Noir avait encore des plans pour l'elfe qu'il réincarna dans un nouveau corps. Sous sa nouvelle forme, Xavius possédait déjà l'apparence d'un satyre aux cornes prodigieuses, aux longues griffes, aux sabots fourchus et à la queue de lion.

Satisfait de sa création, Sargeras renvoya Xavius en Azeroth afin de poursuivre les objectifs de la Légion. Le satyre put alors répendre sa malédiction à d'autres créatures, principalement les bien-nés qui le servaient à Zin-Azshari. Malfurion parvint une nouvelle fois à défaire Xavius, mais ses suivants perpétuèrent ses visions corruptrices. Ils n'étaient d'ailleurs pas seuls dans cette quête, puisque de nombreux suivants de la Légion embrassèrent la forme de satyre au cours des générations, vouant un culte sans pareil à Xavius lui même. Le druide Thaon Griffelune s'alarma de ces dérives et demanda à ce que tous les satyres soient exécutés. Au lieu de cela, il fût jugé plus sage par les elfes de la nuit de les emprisonner dans un sommeil éternel sous l'arbre monde de Shaladrassil.


La guerre du Satyre :

Tous ne furent néanmoins pas emprisonnés. Sept cent ans après la Guerre des Anciens, les satyres et démons restants se rassemblèrent pour former une armée. Débuta ainsi la guerre du Satyre, un conflit entre les elfes de la nuit et leurs frères déchus qui embrasa une partie de Kalimdor avant que le druide Ralaar et ses suivants n'adoptent la forme worgen pour les contrer. La victoire des elfes de la nuit se fît au prix de lourde pertes. D'ailleurs, Fandral Forteramure fît mention de la Guerre du Satyre dans les pamphlets adressés à Malfurion à la suite de la mort de son fils, l'accusant d'avoir fait preuve d'incompétence dans la gestion du conflit. Les satyres, quant à eux, se retrouvèrent à nouveau dispersés et ne purent jamais se relever, agissant désormais sous forme de sectes.


La Troisième Guerre et ses suites :

N'ayant pas disparu pour autant, la menace des satyres ressurgit lors de la Troisième Guerre en l'an 20. Bien qu'ils y jouèrent un rôle restreint comparé au Fléau ou aux démons menés par Archimonde, ils profitèrent du conflit pour répendre la corruption démoniaque à plus grande échelle. Ainsi, ce sont des satyres qui déversèrent le sang de Mannoroth dans Orneval avant que Grom Hurlenfer ne s'en empare. Ils essayèrent aussi de barrer la route à Tyrande et Malfurion pour les empêcher de réveiller les druides de la serre. Face à Illidan, ils échouèrent à protéger le crâne de Gul'dan et réapparurent plus tard à son commandement. Cinq ans s'étaient écoulés depuis la défaite de la Légion Ardente lorsque qu'un grand nombre de satyres se remirent à agir au travers de différentes sectes dans le but de préparer le terrain à une nouvelle invasion. Leurs efforts, loins d'être coordonnés, aboutirent à la corruption de régions entières avant que les elfes de la nuit ne réagissent. Le plus audacieux de leurs plans fût sans doute d'éveiller les anciens de Hache-Tripes et de les corrompres à leurs fins. D'autres tentèrent de s'emparer des cavernes de Mazthoril, le principal repaire des dragons du vol bleu en Kalimdor, avec une horde de démons.


Le retour de la Légion Ardente :

Si l'essentiel des satyres continuèrent de vénérer Xavius comme leur maître, ce dernier ne se manifesta pas avant le retour de la Légion Ardente en l'an 36. Depuis le Cauchemar d'Emeraude, il éveilla les satyres retenus sous Shaladrassil afin de distraire les elfes de la nuit pendant que lui allait capturer le demi-dieu Ursoc dans les Grisonnes. De retour aux Îles Brisées, Xavius subjuga Cénarius, enleva Malfurion Hurlorage et corrompit Ysera la Rêveuse à l'aide de la Larme d'Elune, l'un des piliers de la Création d'Azeroth. Sa première défaite fût marquée par le retour de la Larme d'Elune aux mains de Dalaran ainsi que la mort d'Ysera. Malfurion libéré dans le même temps, il dut se replier dans le Cauchemar d'Emeraude. C'est dans cet enfer que les héros d'Azeroth découvrirent les véritables allégeances de Xavius : bien que ce dernier ait été un grand allié de la Légion Ardente, les Dieux Très Anciens étaient derrière la création du Cauchemar d'Emeraude. Xavius vaincu, les satyres errent désormais, divisés entre les partisans de la Légion Ardente et ceux des Dieux Très Anciens.
avatar
Cordea
Admin

Classe : Voleuse

Voir le profil de l'utilisateur http://traquelune.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum